Download
Études

Projet de recherche européen sur la biodiversité dans les filières alimentaires et dans l’assiette


Objectif du projet:
BIOVALUE – Fork to farm Agent Based simulation tool augmenting BIOdiversity in the agri-food VALUE-chain est un projet de recherche soutenu par l’Union Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Il a comme objectif d’analyser le lien entre diversité génétique, filière alimentaire, environnement, préférences des consommateurs et santé dans l’optique d’augmenter la biodiversité cultivée.  Ce projet rassemble 17 partenaires dans 12 pays. Les cultures pilotes étudiées sont : le sarrasin, la lentille et les pois et fèves, la tomate, l’aubergine, le concombre et le laiteron.

Activités d'ECOZEPT:
ECOZEPT est responsable de différentes tâches :
(1) développement d’un cadre d’analyse de l’impact des filières alimentaires (des agriculteurs aux consommateurs) sur la biodiversité cultivée (2) évaluation de la perception des consommateurs. Nous sommes également résponsables du Work Package 9 sur la certification et la labellisation de produits. Nous sommes par ailleurs impliqués dans différentes autres tâches (développement de produits innovants, mise en culture de la diversité génétique sur des sites pilotes et amélioration des liens entre biodiversité et filières alimentaire via l’outil BIOVALUE).

Client:
Commission Européenne dans le cadre du programme-cadre Horizon 2020 pour la recherche et l'innovation (Grant Agreement No. 101000499)

Projets similaires

Enquête sur le potentiel du marché des produits biologiques au Bade-Wurtemberg

Le ministère de l’espace rural et de la protection des consommateurs du Land Bade-Wurtemberg poursuit l’objectif de 30 à 40 % des surfaces agricoles en bio en 2030

0plus

FOODCoST

Internaliser les prix cachés des produits pour une transition alimentaire

Les systèmes alimentaires actuels ne reflètent pas les coûts réels de l'alimentation. Afin de parvenir au système alimentaire durable, l'objectif du projet est de développer des outils, des modèles commerciaux et des politiques pour mesurer et valoriser les coûts externes positifs et négatifs de l'alimentation. En internalisant les externalités liées au climat, à la biodiversité, à l'environnement, à la société et à la santé, ces coûts seront reflétés dans les prix du marché et donc dans la prise de décision des acteurs des chaînes de valeur alimentaires. FOODCoST (Food Costing and internalisation of Externalities for System Transition) guidera les entreprises du secteur alimentaire et les décideurs politiques pour soutenir la transition vers un système alimentaire durable. Ce projet de recherche européen est coordonné par Stichting Wageningen Research (Pays-Bas).

0plus

Potentiels du marché des cultures innovantes en Bavière

L'agriculture bavaroise s'adapte à l'évolution des conditions climatiques et des habitudes de consommation. La liste des cultures pouvant être cultivées dans ces nouvelles conditions s'allonge (par exemple lentilles, pois chiches, arachides, maïs doux, millet, sarrasin, quinoa, amarante ou sésame, etc.). La Bayerische Landesanstalt für Landwirtschaft (LfL - l’administration agricole du Ministère de l’agriculture bavarois) s'est fixé pour objectif de promouvoir la production de ces cultures innovantes en identifiant leur potentiel de production d'aliments innovants par la recherche et le transfert de connaissances. Afin de calibrer et d'orienter ce travail de soutien, la LfL a besoin d'une estimation du potentiel du marché.

0plus