Download
Études

Détails du projet
Analyse du marché des produits bio en restauration hors domicile


Description

  • Durée du projet: 2015 - 2016
  • Client: a'verdis
  • Pays ou région: France, Allemagne
  • Domaine(s):
    Marchés alimentaires biologiques
    Études de marché et conseil en marketing
    Restauration collective durable

Objectif du projet:
Le Ministère de l’Agriculture allemand a souhaité augmenter la part des produits bio dans la Restauration Hors Domicile (RHD : restauration collective & commerciale) allemande et a mandaté le bureau d’études a’verdis (spécialiste allemand de la bio en RHD) pour étudier la faisabilité de mettre en place un observatoire de la bio en RHD.

Activités d'ECOZEPT:
Dans ce contexte, ECOZEPT a étudié pour le compte d'a'verdis l'exemple de l'observatoire français : comment les données sont elles générées et analysées, quelle est l’influence du cadre réglementaire et notamment de l’obligation de contrôle sur l’introduction des produits bio en RHD.

Client:
a'verdis

Projets similaires

CIRCULAR FoodPack

Circular FoodPack: emballages alimentaires dans l’économie circulaire

CIRCULAR FoodPack est un projet de recherche financé par la Commission européenne qui vise à développer des emballages alimentaires durables. Le projet veut faciliter l'utilisation circulaire des emballages plastiques en s'attaquant à la catégorie de produits la plus sensible : les emballages alimentaires.

0plus

L’importance économique de la vente directe (en bio) WiBiDi

La vente directe représente une branche importante de la commercialisation en Allemagne. Rien que sur les marchés hebdomadaires ou directement chez les producteurs, environ 2,45 milliards d'euros sont dépensés chaque année. Cependant, il n'existe pas encore de bases scientifiques permettant de représenter l'importance de la commercialisation directe de produits bio à la fois pour les exploitations agricoles et pour l'économie nationale. L'objectif principal du projet est donc d'évaluer l'importance économique nationale et régionale de la commercialisation directe de produits bio en Allemagne et de développer une méthode permettant de l'actualiser chaque année en données statistiques. Parallèlement, les données collectées doivent permettre de produire des indicateurs économiques des formes de vente tels que les marchés de plein vent, les distributeurs automatiques ou la vente par correspondance.

0plus

FOODCoST

Internaliser les prix cachés des produits pour une transition alimentaire

Les systèmes alimentaires actuels ne reflètent pas les coûts réels de l'alimentation. Afin de parvenir au système alimentaire durable, l'objectif du projet est de développer des outils, des modèles commerciaux et des politiques pour mesurer et valoriser les coûts externes positifs et négatifs de l'alimentation. En internalisant les externalités liées au climat, à la biodiversité, à l'environnement, à la société et à la santé, ces coûts seront reflétés dans les prix du marché et donc dans la prise de décision des acteurs des chaînes de valeur alimentaires. FOODCoST (Food Costing and internalisation of Externalities for System Transition) guidera les entreprises du secteur alimentaire et les décideurs politiques pour soutenir la transition vers un système alimentaire durable. Ce projet de recherche européen est coordonné par Stichting Wageningen Research (Pays-Bas).

0plus