Download
Études

Objectif du projet:
L’objectif du projet Européen Erasmus+ "Empowering Public Food Procurement" est de contribuer à renforcer la capacité des acteurs locaux dans l’adoption des bonnes pratiques et des approches novatrices dans le domaine de l’approvisionnement durable de la restauration collective. Le projet rassemble huit organisations dans six pays : la France, l'Autriche, la République tchèque, l'Allemagne, la Slovénie et les Pays-Bas.

Activités d'ECOZEPT:
Des exemples de bonnes pratiques sont étudiés afin d'être mobilisés dans des activités de formation pour les acteurs locaux. L’objectif du projet est aussi de proposer des bases communes au niveau européen pour le développement d’achats alimentaires plus durables dans le secteur de la restauration collective. ECOZEPT coordonne ce projet multipartenaire et multiculturel.

Client:
Agence française ERASMUS + Commission européenne

Projets similaires

Strength2food - Filières alimentaires durables : Politique de qualité de l'UE et marchés publics

"Strength2Food" est un projet du programme-cadre européen de recherche "Horizon 2020" , dans lequel Ecozept est un des partenaires au sein d'un consortium international allant de la Serbie, via l'Espagne jusq'au Thailande. L'objecitf global du projet était l'amélioration de la politique de qualité en matière d'aliments issus de l'UE entre autres sous l'aspect "durabilité" et l'impulsion de circuits courtes de distribution. La coordination générale du projet incombait à l'Université Newcastle (Ecosse).

0plus

Analyse du marché des produits bio en restauration hors domicile

Le Ministère de l’Agriculture allemand a souhaité augmenter la part des produits bio dans la Restauration Hors Domicile (RHD : restauration collective & commerciale) allemande et a mandaté le bureau d’études a’verdis (spécialiste allemand de la bio en RHD) pour étudier la faisabilité de mettre en place un observatoire de la bio en RHD.

0plus

Etude logistique pour un approvisionnement de proximité

Organiser les circuits courts alimentaires dans un contexte de façade maritime et de forte affluence touristique saisonnière : nous avions pris la mesure de l’enjeu lors d’un premier projet avec la CARA à Royan en 2017/2018. A l’époque, plusieurs objectifs avaient pu être dégagés pour promouvoir les circuits courts. Nous avions notamment formulé un plan d’actions pour structurer les filières d’approvisionnement et satisfaire la demande avec un axe stratégique intitulé « Favoriser la création de partenariats logistiques entre acteurs locaux ».
Sur la période 2018-2020, nous avons mené une étude dans la continuité de la précédente afin de trouver des solutions opérationnelles pour optimiser les flux logistiques et ainsi faciliter la mise en relation de l’offre et de la demande en produits locaux sur le territoire.

0plus