Download
Études

Internaliser les prix cachés des produits pour une transition alimentaire


Objectif du projet:
Les systèmes alimentaires actuels ne reflètent pas les coûts réels de l'alimentation. Afin de parvenir au système alimentaire durable, l'objectif du projet est de développer des outils, des modèles commerciaux et des politiques pour mesurer et valoriser les coûts externes positifs et négatifs de l'alimentation. En internalisant les externalités liées au climat, à la biodiversité, à l'environnement, à la société et à la santé, ces coûts seront reflétés dans les prix du marché et donc dans la prise de décision des acteurs des chaînes de valeur alimentaires. FOODCoST (Food Costing and internalisation of Externalities for System Transition) guidera les entreprises du secteur alimentaire et les décideurs politiques pour soutenir la transition vers un système alimentaire durable. Ce projet de recherche européen est coordonné par Stichting Wageningen Research (Pays-Bas).

Activités d'ECOZEPT:
En tant qu’un des 24 partenaires internationaux du projet FOODCoST, Ecozept, en coopération avec l'université d'Augsbourg et avec l'aide de Tollwood Allemagne et GutEssen Autriche, réalise l’une des 11 études de cas prévues par le projet. L'étude examine les routines décisionnelles de la restauration collective hors domicile dans les jardins d'enfants et les écoles en Allemagne, en France et en Autriche sur la base des coûts externes. Son objectif global est de développer des menus sains et respectueux du climat dans la restauration hors domicile. Ecozept utilise les résultats d’une étude de filières alimentaires et des coûts engendrés et s’appuie sur les recommandations diététiques spécifiques à chaque pays. Des sondages auprès des convives déterminent l'acceptation et les limites de l'introduction de ces menus plus durables.

Client:
Recherche financée par la Commission européenne, programme cadre « Horizon 2020 » pour la recherche et l'innovation avec le N° 101060481

Projets similaires

Bio-Regio-Management à Munich

Création d’un bureau de coordination « Développement des produits bio et régionaux dans la restauration hors foyer »

L’objectif du projet est d’augmenter continuellement la part des produits bio dans la restauration hors foyer de la ville de Munich. Pour cela, les filières bio existantes de la région doivent être analysées, renforcées et de nouvelles filières doivent être créées et pérennisées. Pour accomplir ces tâches, un bureau de coordination « Développement des produits bio et régionaux dans la restauration hors foyer  » est créé dans la ville de Munich.

0plus

Produits bio et locaux dans les cantines scolaires

L'objectif du projet est d'augmenter de manière mesurable la proportion de produits bio régionaux en restauration scolaire dans la région de Lahn-Dill-Gießen, en Hesse (Centre Allemagne). Le projet se concentre sur la mise en réseau et l'établissement de relations d'approvisionnement entre les producteurs et les transformateurs régionaux ainsi que les entreprises de restauration et les écoles.

0plus

Approvisionnement de proximité et de qualité dans les lycées d'Occitanie - Accompagnement au changement

La Région Occitanie a érigé la politique alimentaire au rang de « Grande cause régionale 2018 ». Dans ce contexte, le Conseil Régional s’est fixé l’objectif ambitieux d’atteindre 40% de produits issus de l’agriculture de proximité et/ou de qualité - dont la moitié provenant de l’agriculture biologique - dans la restauration collective de ses 191 lycées et 2 Unités Centrales de Production à l’horizon 2021.

0plus